MalgrĂ© la chute de la barrière magique, cette section de dolmens gardiens assure encore la protection des cĂ´tes de l’est, grâce Ă  un champ de force. Une monumentale statue d’ours occupe le point central du dispositif. L’endroit est considĂ©rĂ© comme un lieu de pèlerinage et un sanctuaire pour les fidèles de l’Ours. De nombreux plantigrades vivent d’ailleurs dans la rĂ©gion. Depuis quelques annĂ©es, la frĂ©quentation du lieu a diminuĂ©, et ne reçoit guère plus que la visite des druides d’Arah.